2017, nous voilà !

Source: Pinterest
Source: Pinterest

Je note depuis plusieurs année maintenant, une forme de tendance au négativisme, à montrer "le pas/moins beau" pour contrer les photos et ambiances parfaitement utopistes de Madame X sur les réseaux sociaux, working girl et maman de 6 turbulants mais ôôôôô combien mignons bambins. Cette fin 2016 a un peu le même goût par endroit sur la toile. Je lis que ça ne sert à rien de fêter le passage à une nouvelle année, que de toute façon ça coûte un bras, qu'on a une poisse oufissime car cette année (attention le choc..!) : ça ne se passe pas chez nous et qu'on a les enfants donc on va s'égosiller toute la soirée et que il va falloir faire gaffe à ce qu'ils ne s'étouffent pas avec une cacahuète et que donc on ne va pas pouvoir suivre les détails croustillants de la vie de la cousine germaine par alliance fêtarde comme nous l'avons été à la (belle) époque et que en plus on peut pas dormir sur place et que comme l'hôtel ça coûte cher et que alors il va falloir rentrer chez nous et que ça veut dire que on va pas pouvoir se bourrer la gueule parce que quand même risquer de commencer l'année avec un PV c'est pas top (hein? Ah oui c'est pas top non plus de prendre le risque de se tuer sur la route blablabla...). Waw !

Pour la famille Crapouilloux, cette année, quelques paillettes et cotillons dans le salon, de la musique, des petits jeux de lumières. Pour cette soirée du 31 nous étions tous les trois, et ce n'est pas grave. Nous avons profité ensemble, rigolé de notre fille qui pour cette fin d'année, nous gâte de sa malice et de sa tendresse.

J'ai toujours aimé faire la fête, sortir avec mes amis, recevoir, les grandes tablées. Mais depuis que je suis maman, et avec tous les tragiques évènements qui ponctuent les jours de part le monde, je chérie chaque instant en famille, et tends à en profiter au maximum.

C'est peut être l'approche des 30 ans (l'âge de raison vous dîtes?) , et au risque de passer pour une rabat joie,  je pense qu'on peut faire la fête sans se bourrer et vomir partout. Je pense aussi que, bien que en effet la fête soit différente, les enfants sont loin d'être un frein.

Depuis l'arrivée d'Amy, on prends moins le temps de se retrouver entre amis, on vit nos vies entre nous trois, mais les potes sont une belle bouffée d'oxygène dont il ne faut pas se passer. Donc le passage a la nouvelle année doit être considéré comme une bonne excuse pour se retrouver.


"Le passage a la nouvelle année, c'est comme la Saint Valentin, Noël, Pâques, la fête des mères, etc. C'est commercial." Si vous êtes de cet avis, je vous invite à prendre cette bonne résolution: PO-SI-TI-VER ! On s'en fout de l'aspect commercial ! Ce n'est pas à ça qu'il faut penser... Combien d'entre nous ne pensent pas à dire je t'aime à leur maman, à leur papa ? Combien ne prennent pas le temps d'avoir une petite attention pour ceux qu'ils aiment (je parle d'attentions qui viennent du cœur, pas du dernier drone tendance qui coûte un bras), combien se privent 350 jours par an pour se sentir mieux dans leurs peaux, et qui attendnt juste une bonne occasion de craquer pour de bonnes friandises,  combien de couples ne prennent plus le temps de vivre pour eux, que se soit à cause de la vie effrénée que nous impose le monde du travail, de la famille, des deux?  Bref... Pour moi, ces fêtes me permettent de m'imposer le droit de prendre du temps pour ceux qui m'entoure, car ce n'est pas toujours évident.

Je ne me sens pas obliger de prendre des résolutions pour chaque année. Je tiens certaines, d'autres sont oubliée bien vite. Mais... Je tiens à souhaiter une année plus apaisée. Une année remplie d'amour, toujours. De celui de ma famille, des baisers de mon mari, des petites mains potelées de ma mini-moi se posant sur mes joues pour me mettre de la crème, avec toute sa tendresse et délicatesse d'enfant.

 

Demain sera la première année de 2017, pour certains elle aura un goût de gueule de bois, pour d'autres elle aura l'aspect des ventres trop gonflés de s'être tant empiffrés. Comme c'est aussi un Dimanche, elle ressemblera aussi sûrement à une journée cocooning, blottis ensemble sous la couette avec un chocolat chaud devant les derniers films cucu de la période de Noël. Cette première journée sera aussi misérable pour d'autres, pour qui le passage à une nouvelle année ne les sortira pas de la peur, du froid, de la précarité, de la guerre. Mais pour vous tous, je tiens à vous souhaitez le meilleur...

 

Je vous embrasse... Et Bonne Année !

Liste de mes bonnes résolutions (vive les moutons !)

  • Réussir mes recettes végétales pour convaincre ma famille
  • Obtenir le corps que je veux (de toute façon je suis obligé d'user le magnifique collants thermique offert par ma belle soeur...)
  • Continuer de vous satisfaire avec Les Crapouilloux
  • Prendre plus de temps pour mon couple
  • Continuer de faire de mon mieux
  • Déstresser (ça c'est LE challenge 2017)
  • Reprendre confiance en moi
  • Être moins exigeante (ou devrais je dire méchante) envers moi même

Écrire commentaire

Commentaires : 0